Vulnérabilité

Les professionnels davantage mobilisés pour contrôler les comptes des majeurs protégés

Avec la loi Réforme pour la Justice promulguée fin mars, le contrôle des comptes de gestion des majeurs protégés est retiré du champ d’action du service de greffe du tribunal pour être confié en interne à l’organe protecteur. A défaut, un professionnel qualifié pourra s'en charger. 
Lors du Forum de la gestion privée du 18 avril, Olivier Chomono, directeur associé de La Curatélaire, est revenu sur les enjeux de cette réforme.