Bailleurs privés : et pourquoi pas le coliving ?

L’arrivée de preneurs à bail professionnels représentent une opportunité pour les propriétaires. Interview d’Axelle Baillet, directrice France de DoveVivo, un des leaders européens du coliving.
Axelle Baillet, directrice du développement en France de DoveVivo

Le marché de la colocation 2.0 accélère et pourrait bien profiter aux bailleurs privés. L’arrivée de preneurs à bail professionnels, comme l’italien DoveVivo, représente une opportunité pour eux.

Implantée en France depuis 2020, la société signe avec les propriétaires un bail ferme de plusieurs années et sous-louent les chambres. Public cible : des étudiants, des jeunes actifs ou bien encore des personnes en transition. Tous sont à la recherche d’un hébergement prêt à l’emploi, dans lequel ils n’ont plus qu’à déposer leurs cartons. Au-delà des meubles, DoveVivo s’occupe des « à côtés », comme l’assurance habitation, le ménage et même la Wi-fi. Ces charges sont inclues dans le loyer de la chambre qu’occupent les colivers.

De la sécurité et des économies pour le propriétaire bailleur

Lorsqu’elle récupère la location des logements, DoveVivo s’occupe de valoriser le bien et cherche à en optimiser les espaces dans le but, souvent, de créer une chambre en plus. Le loyer de cette nouvelle pièce lui reviendra directement, le propriétaire continuera lui à percevoir le montant du loyer avant travaux (sans les nouvelles chambres donc). En contrepartie, DoveVivo lui promet la tranquillité d’esprit. Elle s’occupe de trouver les colivers, des éventuels travaux à engager entre deux locataires et garantit le paiement du loyer même en cas de vacance locative. DoveVivo estime à 25 % les économies réalisées grâce à ses services sur les frais annexes et la réduction de risque de latence entre deux locataires. De quoi effectivement dormir tranquille. D’autant que le bailleur se retrouve propriétaire d’un bien optimisé, avec une ou plusieurs pièces en plus (salle de bain, WC…). Autant d’éléments à valoriser en cas de vente.

Arrivée en catimini

Covid oblige, l’installation en 2020 de DoveVivo en France a été assez discrète. La filiale a commencé à commercialiser ses chambres cette année. A date, la société gère un parc de 14 appartements pour 60 lits situés à Paris et en Ile-de-France.

L’implantation du groupe italien dans l’Hexagone a été rendue possible grâce à la prise de participation de Tikehau Capital en 2019. Depuis sa création en 2007, DoveVivo était concentré sur son marché domestique suivant une stratégie de croissance organique. L’arrivée de cet actionnaire de poids lui a permis de passer à la vitesse supérieure et de se déployer à l’étranger. Si Paris a été choisie pour sa forte attraction d’étudiants étrangers, Axelle Baillet confie que le groupe prévoit une implantation à Londres et en Allemagne dans les tous prochains mois.