Revue de prese internationale

EUROPE


KBL epb veut développer la gamme de services du groupe

Newsmanagers,  16/05/2017

La banque privée KBL European Private Bankers (KBL epb), basée au Luxembourg et dont les actifs sous gestion s'inscrivaient à plus de 60 milliards d'euros début 2017, a annoncé ce 15 mai la nomination de Bruno Lèbre au poste de Group Chief of Wealth Management Solutions. Il intégrera également le comité de direction du groupe. Professionnel respecté de la banque privée, fort de près de trente années d'expérience dans plusieurs rôles de direction, Bruno Lèbre dirigera le remaniement et l'expansion de la gamme de services proposée par le groupe. Il entrera en fonction au sein de KBL epb à Luxembourg en juillet 2017, suite à l'approbation des autorités réglementaires.

Jusqu'à présent membre du comité exécutif de Société Générale Private Banking, Monsieur Lèbre était dernièrement global head of compliance pour la banque privée après avoir occupé les fonctions de global head of wealth management solutions et global head of investment solutions pour la même ligne de métier. De nationalité française, diplômé d'un master de l'université Pierre et Marie Curie (Paris VI), il a occupé auparavant le poste de CEO de Société Générale Corporate & Investment Banking en Suisse, et était également président et CEO de Lyxor Asset Management.
Parallèlement, Carlo Friob, actuellement group chief commercial officer, endossera le rôle de CEO, Luxembourg, mettant l'accent sur le développement des activités au Grand-Duché. En plus de prendre la responsabilité de toutes les équipes de KBL epb Luxembourg, il exercera la fonction de président du Luxembourg Management Committee.


MONDE

La collecte dans le smart beta bondit de 2.000 %

Financial Times FM, 16/05/2017

Les fonds smart beta ont enregistré au premier trimestre de cette année une collecte nette de 24 milliards de dollars, soit une hausse de 2.000 % par rapport au niveau des trois premiers mois de 2016, rapporte le Financial Times fund management, qui cite ETFGI. Ces fonds représentent désormais un septième des 4.000 milliards de dollars investis dans les ETF à l'échelle mondiale.

     
SUISSE

Le fonds souverain de Singapour se désengage partiellement d'UBS

L'Agefi suisse, le 16/05/2017

Le fonds souverain singapourien GIC vend une importante partie de ses actions UBS, rapporte L'Agefi suisse. Il veut se défaire de 93 millions de titres, soit 2,4% du capital-actions et des droits de vote de la banque. Après la réalisation de la transaction, la participation de GIC passera sous les 3%. L'opération sera réalisée via une procédure accélérée de placement auprès d'investisseurs institutionnels. Le fonds souverain est entré dans le capital d'UBS en décembre 2007 suite à la crise du subprime. A l'époque, il avait injecté 11 milliards de francs.

ALLEMAGNE

Nicolas Moreau affiche les ambitions de Deutsche Bank en gestion d'actifs

L'Agefi, le 15/05/2017

Dans un entretien à l'édition dominicale du Frankfurter Allgemeine Zeitung, Nicolas Moreau, patron de de la gestion d'actifs de la banque allemande, indique qu'il compte scinder d'ici au mois de septembre cette activité et commencer ensuite les préparatifs de son introduction en Bourse, en vendant dans un premier temps un quart du capital de la nouvelle entité, rapporte L'Agefi. Sa maison-mère conservera ainsi une participation de 75% plus une action. Deutsche Bank compte en faire l'une des dix premières sociétés de gestion à l'échelle mondiale, avec à terme plus de 1.000 milliards d'euros d'actifs sous gestion, contre environ 700 milliards d'euros à l'heure actuelle.

ASIE

Amundi AM nomme un nouveau COO à Hong Kong

Asian Investor, le 12/05/201715/05/2017

Amundi Asset Management a nommé Hélène Soulas en tant que directeur des opérations pour Hong Kong, a appris Asian Investor. L'intéressée remplace Jean-Luc Karlin, nommé conseiller senior du directeur général d' Amundi Hong Kong. Elle était précédemment responsable middle office reporting réseau et filiales.

     
SUISSE

Les gestionnaires de fortune suisses veulent introduire un label de qualité

finews.ch, le 12/05/2017

L'association des gestionnaires de fortune suisses (ASV), qui a vu le jour il y a un peu plus d'un an, envisage de créer un label de qualité pour se défendre contre la concurrence, rapporte le site spécialisé finews. Avec le label, les membres  de l'association pourront conforter leurs positions en mettant en avant la qualité de leurs infrastructures professionnelles et de leur conseil personnalisé.

Au printemps 2016, l'association forte de 14 gestionnaires de fortune, a depuis attiré de nouveaux membres et compte désormais 23 membres représentant des actifs sous gestion de quelque 57 milliards de francs suisses.

ROYAUME-UNI

DNCA lance son premier fonds britannique

Investment Week, le 15/05/2017

Le gestionnaire d'actifs français DNCA Investments, affilié de Natixis Global Asset Management, vient de lancer son premier fonds britannique au format OEIC, rapporte Investment Week. Baptisé DNCA European Select Equity, ce nouveau produit investira un minimum de 80 % de ses encours dans des actions européens hors Royaume-Uni. Adoptant une approche « value », ce fonds recherchera des entreprises sous-évaluées qui affichent toutefois des perspectives de croissance et de rentabilité solides. Ce véhicule sera géré par Isaac Chebard et Don Fitzgerald. Ce fonds s'adresse aux investisseurs britanniques.

     
ROYAUME-UNI


Vanguard lance une plate-forme d'investissement direct pour les particuliers britanniques

Newsmanagers, le 17/05/2017

Vanguard vient de dévoiler une plate-forme d'investissement en direct pour les particuliers britanniques, lesquels pourront avoir accès à moindre coût aux gammes de fonds passifs et actifs de la société de gestion.

Pour accéder aux fonds, les investisseurs devront s'acquitter de frais de tenue de compte de 0,15 % par an, plafonnés à 375 livres, ainsi que de frais de gestion courante. Les investisseurs devront en outre investir un minimum de 500 livres ou de 100 livres par mois.

Le nouveau service peut être consulté à cette adresse : https://www.vanguardinvestor.co.uk. Il sera accessible sur les smartphones, les tablettes et autres appareils connectés.

     
MONDE

La domination masculine qui prévaut dans la gestion d'actifs va devenir obsolète

Funds Europe, le 16/05/2017, Nick Fitzpatrick

Le secteur de la gestion de fonds n'est pas un choix de carrière évident pour les femmes, rapporte Funds Europe, citant une étude de Longwater Partners. 85 % des femmes expérimentées de ce secteur pensent que les entretiens d'embauche sont biaisés pour correspondre à des hommes, montre le consultant après avoir sondé 22 sociétés de gestion internationales. Le secteur est menacé de devenir « inapproprié et obsolète dans un monde contemporain ».
L'étude montre aussi que 60 % des femmes interrogées dans les sociétés de gestion n'avaient pas choisi la gestion de fonds comme carrière après leur diplôme. 68 % se sont senti faire partie d'une minorité lors d'un entretien groupé. 71 % indiquent être régulièrement « la seule femme dans la pièce ».
Le sondage montre aussi que 80 % des effectifs côté investissements sont des hommes et que les femmes ne représentent que 18,8 % des gérantes ou analystes.

MONDE

Les hedge funds marchés émergents peinent à impressionner les investisseurs

The Wall Street Journal (wsj.com), le 18/05/2017

Les hedge funds qui investissent sur les marchés émergents enregistrent actuellement des performances record et leurs encours ont augmenté à des niveaux jamais atteints, observe le Wall Street Journal. Le problème est qu'ils ne suscitent guère l'intérêt des investisseurs. Ainsi, les encours gérés par les hedge funds marchés émergents ont atteint un record de 205,78 milliards de dollars à fin mars, selon Hedge Fund Research. Pourtant, sur les trois premiers mois de 2017, ces fonds ont accusé leur septième trimestre de rachats. L'indice des hedge funds marchés émergents est en hausse de 7,8 % depuis le début de l'année, alors que les hedge funds ont gagné en moyenne 3,1 % à fin avril. Toutefois, ces fonds pâtissent comme les autres de la concurrence de la gestion passive. Autre obstacle aux flux des investisseurs : nombre de fonds sont déjà fermés aux nouveaux souscripteurs.

SUISSE

Vontobel a finalisé l'intégration de Vescore

Newsmanagers, le 18/05/2017

La banque suisse Vontobel a annoncé, ce 17 mai, avoir finalisé l'intégration de Vescore, filiale de gestion de Raiffeisen acquise en septembre 2016. « Cette activité apportera sa contribution au bénéfice dés 2018 », a précisé le groupe bancaire dans un communiqué. Concrètement, depuis le 16 mai 2017, les équipes d'investissements durables (« Sustainable Investing ») et d'investissements quantitatifs (« Quantitative Investments ») de Vescore ont été totalement intégrées. Elles renforcent ainsi le modèle de boutique internationale de Vontobel Asset Management et vont contribuer à accélérer sa diversification, estime la banque helvétique.

Les expertises acquises via cette transaction viennent compléter le savoir-faire existant de Vontobel, notamment sur le terrain de l'investissement durable. A fin 2016, la banque gérait 3,2 milliards de francs suisses d'encours clients dans ce domaine. L'ensemble des boutiques de Vontobel Asset Management géraient, pour leur part, plus de 10 milliards de francs suisses de placements durables à fin 2016. Le constat est le même dans le domaine des investissements quantitatifs, segment sur lequel Vontobel gérait 8,3 milliards de francs suisses d'actifs à fin 2016.

MONDE 

L'investissement immobilier suscite toujours autant d'appétit

L'Agefi, le 18/05/2017

Les volumes investis dans le secteur de l'immobilier pourraient atteindre 1.394 milliards de dollars (soit 1.254 milliards d'euros) en 2017 au niveau mondial, en hausse de 1,5% sur un an, rapporte L'Agefi qui évoque l'étude annuelle The Atlas Summary, réalisée par Cushman & Wakefield. En Europe, «l'investissement continue d'affluer de toutes les régions du monde mais dans le même temps les volumes ont chuté en raison d'une offre limitée et de l'aversion continue des investisseurs au risque», nuance toutefois cette étude. Sur le seul marché français, Cushman & Wakefield anticipe un volume d'investissement de 27 à 30 milliards d'euros pour l'immobilier d'entreprise, un niveau similaire à ceux des trois dernières années.