Un retour à l’équilibre plus tardif que prévu

Dans le cadre de la présentation de son rapport annuel pour 2017, le Conseil d’Orientation des Retraites (COR) s’est livré à un exercice de prospective quant à l’équilibre du système de retraite. Contrairement à ses prévisions précédentes, le retour à l’équilibre serait repoussé de plusieurs années. La principale cause de ces prévisions pessimistes est liée à la révision à la baisse des hypothèses de croissance du PIB (passé de 1,9 % à 1,7 %). Avec une hypothèse de croissance à 1,8 %, le retour à l’équilibre du système aurait lieu début 2040. Avec une hypothèse à 1,5 %, il serait repoussé de dix années supplémentaires.