Un Perp d’entreprise imaginé par Eres

Après avoir lancé le Perp Eres 163x en 2014, Eres et 163x l’enrichissent en créant une version « Perp d’entreprise ». Cette dernière permet une souscription par un salarié ou un mandataire social et un paiement de la prime par l’entreprise.

Le Perp d’entreprise répond à un double enjeu. D’une part, il s’agit de proposer un Perp à tous les chefs d’entreprise, travailleurs non-salariés, professions libérales mais aussi présidents et directeurs généraux de SA et SAS avec un fonctionnement comparable au contrat Madelin. Et d’autre part, il offre un Perp aux cadres dirigeants, son fonctionnement ressemblant à celui d’un Article 83 mais sans les exonérations sociales pour l’entreprise (La prime est versée sous forme de salaire et soumise aux charges) et avec une liberté pour définir les adhérents et fixer le montant des primes annuelles.

En pratique, le salarié bénéficiaire souscrit le Perp et une convention est signée par l’entreprise et le salarié précisant que l’entreprise se substitue à l’adhérent pour le paiement des primes. L’assureur fournit à l’entreprise et au salarié les éléments pour sécuriser le schéma juridique (fiscal et social) de l’opération.

Par ailleurs, le Perp Eres 163x intègre de nouvelles options de rente et une gamme financière élargie à 58 fonds.

Assuré par SwissLife Assurance et Patrimoine, le Perp Eres 163 x a collecté 20 millions d’euros et compte 1.300 plans ouverts.