Retraite: un rapport entre actifs et retraités dégradé dès 2030

Selon la dernière lettre  du Cercle de l’Epargne, «le retour à l’équilibre du régime général des retraites ne doit pas masquer que la tendance est à l’apparition de nouveaux déficits d’ici à quelques années». D'après le Cercle, l’amélioration constatée ces deux dernières années est à mettre sur le compte du report de l’âge de départ à la retraite et l’augmentation des cotisations d’assurance-vieillesse. Toutefois, selon les projections de l’Insee, le nombre de retraités devrait croître vers 2030 en raison de l’allongement de l’espérance de vie alors que dans le même temps, la population active devrait diminuer du fait d’un solde migratoire plus faible que prévu.