Pensions de retraite : 200 millions d’euros versé à tort à l'étranger

Selon une estimation de la Cour des Comptes dans son rapport concernant la sécurité sociale pour 2017, près de 200 millions d’euros versés au titre des pensions à des résidents étrangers l’auraient été à tort pour l’année 2015. « Les prestations versées à des résidents à l’étranger représentent un enjeu significatif, mais imparfaitement cerné car les données disponibles manquent de fiabilité », précise la Cour des comptes. Cinq pays –Algérie, Portugal, Espagne, Maroc et Italie-concentrent 70 % des prestations. Le total des sommes versées est de 6,5 milliards d’euros en 2015, avec une augmentation de 1,7 milliard d’euros entre 2006 et 2015.