Les Français font peu appel aux courtiers dans leurs contrats d'assurance

Dans une étude menée par l'institut CSA, la Chambre Syndicale des Courtiers d’Assurances (CSCA) s'est interrogée sur les solutions choisies par les particuliers dans la souscription de leurs contrats d’assurances personnelles ou professionnelles, et l'impact sur les courtiers. Les résultats montrent que dans la souscription d'un nouveau contrat, les Français font d’abord et  majoritairement appel à une compagnie d’assurance (70%), devant l’entourage (45%), un comparateur d’assurances (44%), un banquier (22%), une revue ou un site d’information (15%). Le recours à un courtier d’assurances ne totalise que 14% des réponses.

En revanche, une large majorité des Français estime que les courtiers proposent des solutions adaptées aux besoins des assurés (75%) et qu’ils donnent des conseils de qualité (73%). Leur opinion est plus contrastée mais reste majoritairement positive quand on leur demande si les courtiers sont indépendants (68%), s’ils agissent dans l’intérêt des assurés (60%) ou s’ils sont dignes de confiance (57%).