L'épargne nécessaire pour financer une maison de retraite

Un tiers des résidents déclarent devoir puiser dans leur épargne pour financer les frais liés à la prise en charge de leur dépendance en institution, selon une étude de la Drees.

Fin 2016, d’après l’enquête CARE-Institutions réalisée par la Drees (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques, publiée en novembre, la moitié des résidents en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépensent au moins 1 850 euros mensuels pour financer leur prise en charge, après perception des allocations et des contributions des obligés alimentaires. Cette participation financière s’élève à au moins 2 420 euros pour la moitié des résidents des établissements privés à but lucratif, contre 1 800 euros pour les autres types d’établissements. Les retraités vivant en France perçoivent une pension moyenne d’environ 1 500 euros nets mensuels fin 2016. Certains doivent donc mobiliser d’autres ressources pour financer les coûts liés à la prise en charge en établissement. Un tiers des résidents déclarent devoir puiser dans leur épargne, et 50% pensent qu’ils devront le faire à l’avenir. Près d’un résident sur dix envisage, à l’avenir, de vendre du patrimoine pour couvrir ces dépenses (contre 6% actuellement).