Le rétropédalage de François Fillon sur l'assurance maladie

Le candidat Les Républicains à la présidentielle François Fillon s'est employé mardi à dissiper les inquiétudes de son camp sur son projet de réforme du système de santé. La proposition la plus contestée du candidat de la droite et du centre, qui assure dans Le Figaro vouloir sanctuariser l'assurance maladie, a été retirée mardi de son site internet. L'entourage du candidat dément toutefois tout recul alors même que l'ancien Premier ministre a stratégiquement remisé les points les plus contestés de son projet, comme la distinction entre "petits" et "gros" risques dans la couverture santé. "L'objectif est tout simplement de revenir à une Sécurité sociale réellement universelle qui permette aux Français, notamment les plus modestes, d'être mieux remboursés de l'ensemble de leurs soins", a plaidé Thierry Solère, futur porte-parole de la campagne de François Fillon.