Le Medef émet 22 propositions pour une réforme structurelle du système de santé

Alors que le débat sur la stratégie nationale de santé est engagé et en amont du PLFSS 2015, les acteurs privés de la santé, pour la première fois rassemblés au Medef, dressent un bilan préoccupant de l'état du système de santé et de leur secteur (déficits chroniques, plans sociaux, moins de R&D...). Ils proposent de rendre le système de santé plus innovant et plus efficient en s'appuyant sur le dynamisme de leur secteur. Ils mettent en 5 axes prioritaires déclinés en 22 propositions :

-      réorganiser l’offre de soins de soins par un rééquilibrage ville –hôpital (7 à 8 milliards d’euros par an),

-      rendre la gestion des établissements de santé plus efficiente par plus d’équité entre public – privé et de transparence (2 à 3 milliards par an),

-      mettre en place une véritable « médecine de parcours » pour relever le défi de la montée en charge des maladies chroniques et du vieillissement (2 à 4 milliards par an),

-      responsabiliser davantage l’ensemble des acteurs du système de santé : professionnels de santé, patients, organismes gestionnaires (environ 3 milliards par an),

-      clarifier la gouvernance et renforcer les règles de pilotage et de suivi des dépenses d’assurance maladie (1 à 2 milliards par an).