Le développement de la prévoyance, un axe fort pour Aviva au même titre que la retraite individuelle et collective

Bruno de Seguins, directeur commercial d'Aviva France est revenu sur la stratégie de distribution du groupe.
Fotolia

Bruno de Seguins, directeur commercial d'Aviva France est revenu sur la stratégie de distribution du groupe. Il a rappelé le poids important – deux tiers - d’Aviva dans la distribution des contrats Afer. Le dirigeant a également évoqué son attachement au réseau de distribution des agents généraux - le cinquième en France selon ses explications – qui a enregistré 80 arrivées en sept ans et qui compte désormais 904 agents. Aviva entend d’ailleurs s’appuyer sur la distribution physique de ce réseau d’agents.

Un autre axe de développement concerne le multi-accès dans le digital. C’est un sujet majeur inscrit à l’ordre du jour de la société pour le mois de septembre prochain. Par exemple, il est question d’évoluer vers le 100 % GED, à savoir une digitalisation complète des documents clients.

Un autre chantier concerne l’animation commune à l’horizon 2015 des agents généraux et du courtage en vie par le biais de formations et d’organisations communes et la transformation de 6 à 5 régions pour Aviva assurance. Cette évolution implique une révision des contrats et une remise à niveau des produits.

En matière d’activité, il est question de rééquilibrer l’intervention des agents à 60 % sur les particuliers contre 40 % sur les TNS. De la même manière, 85 % de l’activité porte sur le dommage contre 15 % sur la vie, part qui est appelée à être portée à 30 %. Le développement de la prévoyance est un axe fort pour Aviva au même titre que la retraite individuelle et collective.

Enfin, avec le service Référence, Aviva entend mettre à disposition des agents généraux des produits typés UFF, en immobilier par exemple. Ce service en phase de test concerne une trentaine d’agents habilités qui sont dans le réseau et qui auront une formation nécessaire.