Le déficit du régime général de la Sécurité sociale plus lourd que prévu

Le déficit du régime général de la Sécurité sociale (y compris le Fonds de solidarité vieillesse, FSV), devrait atteindre 5,5 milliards d'euros cette année, ont annoncé jeudi les ministres de la Santé et des Affaires sociales Agnès Buzyn et de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin. Cette prévision, établie par la commission des comptes de la sécurité sociale dans un rapport remis jeudi aux deux ministres, s'avère supérieure à la prévisions de déficit de 4,2 milliards d'euros retenue dans la loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS) votée à l'automne dernier et portée par le précédent gouvernement. Principalement dû à un rendement moindre que prévu des recettes assises sur les revenus d'activité, cet écart ne fait que renforcer l'exigence de maîtrise des comptes de la sécurité sociale pour atteindre l'objectif de rétablissement de l'équilibre que s'est fixé le gouvernement à horizon 2020, indiquent les deux ministres dans un communiqué.