Le bilan "contrasté" de l'ANI

Selon Pascal Compet, Directeur associé assurance et protection sociale chez Weave, le bilan de l'instauration de la mutuelle santé obligatoire en entreprise le 1er janvier est "contrasté". "Nous avons assisté à une bonne dynamique d’équipement des entreprises avec la mise en conformité des contrats ANI à la fin de l’année. Et cette tendance continue en ce début 2016. Si l’on note un retard du fait du manque de contrôle et de sanctions, on peut également remarquer que tous les assureurs n’ont pas performé de la même façon sur le marché de l’équipement ANI", explique-t-il.

Ainsi, Weave juge que les réseaux de branches et les réseaux d’agence réussissent en général mieux que les nouveaux entrants sur le marché de la collective, bancassureurs et mutuelles.