La Fédération Hospitalière de France enjoint le gouvernement à des réformes structurelles

 L’examen du PLFSS pour 2018 a commencé hier devant l’Assemblée Nationale. Pour rappel, dans le projet il est prévu un effort d’économie de l’ordre de 1,6 milliards d’euros en privilégiant la chirurgie ambulatoire (qui raccourcit le séjour à l’hôpital), augmenter le forfait hospitalier à la charge des patients et lutter contre les actes non pertinents. La Fédération Hospitalière de France (FHF) a tenu à alerter par communiqué sur l’effort demandé aux hôpitaux et le fait que ce sont des réformes structurelles  « trop longtemps repoussées » qui « ne figurent pas à l’agenda gouvernemental » comme la convergence des devoirs entre tous les acteurs de santé financés par de l’argent public, une autonomie plus forte des établissements et un assouplissement de leur statut, une modernisation des outils de gestion RH.