Assurance emprunteur : la faculté de résiliation annuelle reste méconnue

Selon un sondage (1) publié par le groupe April, 7 propriétaires sur 10 ignorent l’existence de l’amendement Bourquin, portant sur la faculté de renégociation annuelle de son assurance de prêt, effective depuis le 1er janvier. La mesure a été validée par le Conseil constitutionnel le 12 janvier dernier.

Pour autant, la libéralisation du marché déjà enclenchée par la loi Lagarde de 2010, qui donne aux emprunteurs la faculté de choisir leur assurance auprès d’un autre établissement prêteur, est connue par 82 % des propriétaires interrogés. En leur expliquant les avantages de la nouvelle mesure en place, April constate « sans équivoque » que 92 % d’entre eux pensent que celle-ci « améliore le droit des consommateurs en matière de prêt immobilier ».  

(1) Enquête April-Ifop sur la notoriété et la compréhension de l’amendement Bourquin, réalisée auprès de 1.000 personnes par questionnaire en ligne du 4 au 5 janvier 2018.