Allianz France prend la route pour atteindre les seniors

L'Agefi Quotidien

Depuis mercredi 10 janvier, Allianz France part littéralement en quête de clients. La filiale française lance sur les routes de Lozère sa première « agence mobile », véhiculée dans un Peugeot Boxer aux couleurs de l’assureur. L’objectif est double : en milieu « hyper rural », permettre aux agents généraux de mieux couvrir leur territoire (délimité par contrat) en accédant aux clients et prospects des communes isolées ; et en milieu « hyper urbain », où l’assureur est sous-représenté, se rendre plus visible.

En milieu rural, l’idée ne date pas d’hier. En 1950, le Crédit Agricole avait lancé ses « camions banque », qui parcourent encore la Creuse, la Corrèze, le Cantal et la Lozère. Allianz France, de son côté, s’intéresse particulièrement au «très gros marché des seniors, où nos offres sont très bien positionnées, que ce soit en assurance de personnes ou de biens et responsabilités, a expliqué hier en conférence de presse Alexandre Du Garreau, directeur commercial du réseau des agents généraux d'Allianz France. Or on sait qu’il faut se déplacer pour les atteindre ». Mais dans les communes isolées, « les agents n’auraient pas forcément établi de point de vente supplémentaire, pour des raisons économiques », a ajouté Franck Le Vallois, membre du comité exécutif en charge de la distribution. Allianz France souhaite que chaque individu soit à moins de 20 minutes en voiture de l’un de ses points de vente. Selon ces critères, 10% à 15% des Français sont en zone blanche.

Lors des entretiens annuels avec ses 1.800 agents généraux, la compagnie leur proposera donc ce camion à titre de co-investissement. Allianz paye une partie du leasing, 1.000 euros maximum par mois durant trois ans, et aide à l’embauche éventuelle d’un commercial. Chaque camion fera une tournée de six étapes régulières par semaine, sur des foires ou des marchés par exemple, organisées avec les mairies et préparées en amont par téléphone avec clients et prospects.

Allianz France compte 1.700 agences principales et 700 agences secondaires, qui génèrent respectivement 400 et 300 affaires nouvelles par an en moyenne. Le camion doit compléter le réseau et non s’y substituer. Le chiffre d’affaires réalisé à travers les agents généraux s’est élevé à 3,9 milliards d’euros en 2016, soit un tiers du chiffre d’affaires total d’Allianz France cette année-là (12,3 milliards). Une cinquantaine d’agents est intéressée par le camion à ce jour, notamment en Outre-Mer. Le groupe réfléchit à d’autres formats éphémères et saisonniers.