Services à la personne: moins de particuliers employeurs mais plus de micro-entreprises

Les chiffres de l’activité du secteur sont en baisse continue depuis six ans, selon une étude de la Dares, et la progression des heures rémunérées profite essentiellement aux entreprises privées.

Les services à la personne profitent-ils plus aux entreprises qu’aux particuliers employeurs ? Les derniers chiffres publiés par la Dares, en lien avec le Ministère du Travail, indiquent que l’activité est en baisse. En 2015, 863 millions d’heures ont été rémunérées au titre des services à domicile. Ce qui représente une baisse de 1,6%, contre 1,2% en 2014. «Le nombre d’heures dans ce secteur recule depuis 2011 après une croissance soutenue durant les années 2000», précise la Dares. L’effectif global des intervenants au domicile des particuliers est estimé à 1,23 million de personnes au deuxième trimestre 2015 (en baisse de 1,6% par rapport au même trimestre 2014). Côté particuliers employeurs, les heures rémunérées ont diminué de 3,3%. Elles avaient déjà reculé de 2,5% en 2014. Néanmoins, il reste un mode de recrutement prédominant puisqu’il représente 57% des heures rémunérées de services à la personne en 2015.

Toutefois, dans le même temps, l’activité de services recourant à des prestataires employés par des entreprises privées «croît à un rythme élevé. Elle représente 126 millions d’heures rémunérées, en hausse de 7,4%. La part de marché des entreprises privées est passée ainsi de 32% en 2014 à 34% en 2015», précise la Dares. Les heures rémunérées en mode prestataire sont pour 62% des heures d’aide aux personnes âgées et/ou handicapées. 34% concernent d’autres activités domestiques comme l’aide au ménage, le repassage, le bricolage et le jardinage. 5% concernent la garde d’enfants. En 2015, 19.480 entreprises privées exerçaient une activité de service à la personne. «Le développement des micro-entrepreneurs, dont le nombre a crû de 8% entre 2014 et 2015, contribue pour 64% à cette hausse», indique la Dares. Il y avait 7.920 microentreprises en 2015 qui représentent 41% des entreprises privées du secteur et 30% des organismes de services à la personne.