Les Français plus que jamais incertains face à l'avenir

Sept Français sur dix estiment que la génération qui les suit vivra moins bien, selon une étude sur la prévoyance menée par HSBC.

L'optimisme a n'a jamais vraiment été la qualité principale des Français dans les diverses études mondiales sur leur sentiment face à l'avenir. Les proportions de pessimisme face à l'avenir atteignent tout de même ici des niveaux inquiétants. Selon la deuxième étude d'HSBC sur la prévoyance qui s'intitule «Power of protection», les Français sont les champions de l'inquiétude lorsqu'ils considèrent le futur.

Selon les conclusions de cette enquête menée auprès de 12.000 personnes dans 12 pays, 78% des Français estiment que l'avenir sera plus incertain pour la génération suivante, contre 69% en moyenne pour l'ensemble des pays étudiés. Ils jugent qu’ils subissent une pression financière plus forte (65%), que leur situation financière est moins bonne (48%) mais qu'ils doivent malgré tout prendre davantage de risques que la génération précédente. Le pays le moins pessimiste, la Chine, s'inquiète pour la génération suivante à seulement 39%.

Du fait de cette incertitude, l'étude souligne que les Français sont ceux qui modifient le plus largement leurs décisions de dépenses face aux événements marquants de la vie (naissance, mariage...). Ils sont 64% à baisser leurs dépenses contre 52% pour la moyenne mondiale. Ils épargnent en revanche davantage que dans les autres pays (50% contre 42%).