Les Français invités à se prononcer sur la réforme des retraites

Le gouvernement lance une « consultation citoyenne » par Internet sur la réforme annoncée par Emmanuel Macron. Jean-Paul Delevoye, Haut-commissaire à la réforme des retraites, répondra aux propositions les « plus soutenues et débattues ».

Jean-Paul Delevoye, le Haut-commissaire à la réforme des retraites, a donné le top départ d’une vaste « consultation citoyenne » auprès des Français, dans un entretien au Parisien. Celle-ci a notamment pour objet de réfléchir autour des questions suivantes : l’amélioration de l’acquisition de droits pour les plus jeunes, la solidarité pour les plus faibles revenus, ou le degré de liberté dans les conditions de départ à la retraite.

Autant de problématiques soulevées par le projet d’Emmanuel Macron, qui porte sur un système de retraites par points, fonctionnant sur la base de l’euro cotisé : « La réforme à laquelle nous travaillons vise à créer un système universel dans lequel un euro cotisé donne les mêmes droits, quel que soit le moment où il a été versé et quel que soit le statut de celui qui a cotisé », rappelle le ministère des Solidarités et de la Santé sur le site de la plateforme.

Si l'ensemble des contributions ont vocation à être intégrées à une synthèse restituant la diversité des arguments, mise en ligne ensuite sur la plateforme, seules « celles qui auront été le plus soutenues et débattues recevront une réponse de la part du Haut-Commissaire », précise la plateforme. Elles seront également  transmises à un jury citoyen qui se réunira à la fin de l’année 2018 pour débattre et remettre un avis citoyen à Jean-Paul Delevoye.

La consutlation est ouverte jusqu'au 25 octobre prochain. Le calendrier prévoit que les points phares du projet de loi seront présentés début 2019, pour une discussion à l’été 2019. La réforme n'entrerait qu'en vigueur qu'en 2025.