La réforme des retraites attendra selon Emmanuel Macron

Thibaud Vadjoux
La crise bouscule de nouveau l'agenda d'une des promesses phares de la campagne du Président français.
Emmanuel Macron

Initialement prévue pour être adoptée à l’été 2020, la réforme des retraites s’est heurtée à la crise économique et sanitaire. Emmanuel Macron souhaite laisser en suspens la réforme en raison de la situation, rapporte le journal Le Monde. Le président de la République en a fait part au président du Sénat, Gérard Larcher, et à des responsables de groupes de sénateurs au cours d’un déjeuner à l’Elysée, mercredi 2 décembre. « Le chef de l’Etat a expliqué que le projet ne sera pas mis en œuvre pendant la crise que nous vivons », indique Bruno Retailleau, le chef du groupe Les Républicains au Sénat, cité par Le Monde. « Le président de la République a dit qu’il serait déraisonnable de poser le sujet sur la table aujourd’hui et qu’il faudrait attendre un bilan chiffré de la crise pour apporter une solution », rapporte Guillaume Gontard, patron du groupe Ecologiste – solidarité et territoires. Emmanuel Macron croit dans la nécessité de cette réforme mais n’a pas indiqué si la réforme serait réalisée pendant son quinquennat.

L’assemblée nationale avait adopté le projet de loi instituant un système universel de retraite le 5 mars 2020 en première lecture. L’examen n’a pas été poursuivi au Sénat. Le 16 mars, le président de la République avait annoncé que toutes les réformes en cours étaient suspendues, à commencer par la réforme des retraites. Début juillet, le Président avait remis le dossier sur la table en indiquant à la presse régionale qu’il n’y aurait pas d’abandon de la réforme, mais qu’elle pourrait être transformée.