Loi de Financement de la Sécurité sociale

La protection sociale remise en chantier

La législation comporte une série de mesure d’ajustements, comme des évolutions lourdes pour le financement du système de santé, dont les impacts économiques ne sauraient être négligés
Les professionnels de la protection sociale patrimoniale n’ont pas de temps à perdre pour revenir sur les régimes collectifs des entreprises en santé, et demain en prévoyance

Un peu moins de 10 milliards d’euros de déficit pour l’ensemble des régimes obligatoires en 2014, contre 25,5 milliards en 2010 et 3 milliards d’euros projetés en 2017. Cette trajectoire de quasiretour à l’équilibre, prévue par la loi de Financement de la Sécurité sociale pour 2014 (n°2013-1203 du 23 décembre 2013), s’appuie sur une politique affichée de la part du gouvernement d’optimisation et de maîtrise des dépenses de santé.