"La prévoyance collective doit être complétée par une démarche individuelle"

L'état de "crispation patrimoniale" des ménages français

Sur un blog de L'Agefi.fr, Alain Tourdjman, directeur des Etudes économiques et de la prospectives de BPCE, revient sur l'état de "crispation patrimoniale" des ménages français. Il considère notamment que "l’ampleur et la multiplicité des besoins de protection dans une société de longue vie (retraite, santé, aide aux enfants, dépendance…) sont pressenties à tous les âges créant un sentiment d’urgence et d’impératif familial. Les anticipations de recul du niveau de la protection sociale et la valorisation de l’autonomie individuelle font consensus et l’idée selon laquelle, face à l’allongement de la vie, la prévoyance collective doit être complétée par une démarche individuelle se renforce dans l’opinion. Déjà en 2008, loin devant la plupart des autres Européens, les Français étaient majoritairement acquis à l’idée que le niveau de leurs pensions et de leur couverture santé ne pourraient être conservé au cours de la décennie à venir".