La France impose un cadre restrictif à l’investissement des caisses de retraite

Amélie Laurin, Agefi Quotidien
Les professionnels n'ont pas réussi à desserrer toutes les contraintes financières imposées par un décret publié la semaine dernière.

Dans le flot de décrets publiés ces derniers jours par le gouvernement sortant, il en est un qui irrite les caisses de retraite complémentaire. Le texte signé le 9 mai dernier régit «l’organisation financière de certains régimes de sécurité sociale» en limitant les prises de risques des caisses des professions libérales ou du régime social des indépendants. Cette troisième version du projet révélé par L’Agefi l'été dernier «reste extrêmement complexe», juge Jean Eyraud, président de l’Association française des investisseurs institutionnels.