Prévoyance

La clientèle patrimoniale cible la dépendance

Alptis et l’Unep présentent le premier volet de la deuxième édition de leur baromètre sur la protection sociale « Les CGPI et la prévoyance »
Consacré à l’étude des clients, il montre tout l’intérêt d’adopter une démarche active, surtout en direction des chefs d’entreprise
DR

Même si elle reste encore peu sollicitée par son conseiller en gestion de patrimoine indépendant (CGPI), la clientèle patrimoniale est pourtant toujours demandeuse d’accompagnement  personnalisé en prévoyance incluant l’audit, les conseils et les produits spécifiques.

Consciente du désengagement de la Sécurité sociale en matière de remboursement de frais de santé, elle montre un intérêt inattendu à la question de la dépendance avec de réelles interrogations sur ses modes de financement.