Indépendance

Juste une mise au point. Il faut les ménager, ces incises de vérité, ces moments « droit dans les bottes », ces goulées de franche respiration, bref, ces instants où l’on se permet de se lâcher un peu. Car rien n’est gagné : on y risque l’incompréhension, un bon avocat, voire un esprit vengeur. Qu’à cela ne tienne, Pancho, lançons-nous ! Voilà cinq ans que L’Agefi Actifs a mis en ordre de marche les Actifs du Patrimoine, flanqué par les brillants bataillons de Périclès Consulting et de TestéPourVous, tous traquant l’innovation des produits patrimoniaux comme le Graal. Avec comme armure la conscience professionnelle et comme arme l’exigence face aux valeureux promoteurs acceptant de lancer leurs offres dans le tournoi. Point de compromission et point de compromis. Cela se nomme en quelque sorte l’indépendance, fruit de l’expérience et de la sagesse. Et s’il transparaît un soupçon de vanité au travers de ces propos, nous mettons dans la balance une once de fierté. Il y a quelques années, l’Autorité des marchés financiers a commencé à s’intéresser aux pratiques déviantes ; du ticket à l’entrée d’un grand prix à la kyrielle de récompenses à la sortie d’où personne ne repart sans sa miette du festin. Et puis il y a eu d’autres priorités, beaucoup d’autres… Vis-à-vis de tous, on ne peut s’empêcher de considérer : dommage