Humanis et Malakoff Médéric officialisent leur rapprochement

Les deux acteurs entendent constituer un acteur majeur de la protection sociale, opérationnel à compter du 1er janvier 2019. Les chantiers de convergence sociale et opérationnelle s’inscriront dans un calendrier qui sera précisé dans les prochains mois.

Comme annoncé en mars dernier, Humanis et Malakoff Médéric annoncent avoir adopté le principe de leur rapprochement, effectif au 1er janvier 2019. Il s’agit désormais de « mettre en œuvre les procédures sociales et réglementaires préalables à l’engagement de travaux opérationnels de rapprochement en vue de constituer un acteur majeur de la protection sociale complémentaire (retraite et assurance de personnes) », précisent les deux acteurs dans un communiqué.

Les deux groupes entendent affirmer les valeurs et la pertinence du modèle paritaire et mutualiste, assurer le développement durable de leur activité commerciale et de la qualité de leur service client, renforcer leur capacité à investir dans le digital, la data et les services, consolider la qualité et l’efficience de la gestion et du versement des pensions en retraite complémentaire, et développer leur ancrage dans l’économie sociale et solidaire et leurs engagements au service des plus fragiles.  

Sous réserve des conclusions des travaux opérationnels, la gouvernance du futur groupe de protection sociale serait assurée à partir du 1er janvier 2019 par une nouvelle association sommitale et par la mise en place d’une structure de groupe prudentiel pour l’assurance de personnes (SGAM solvabilité 2). « Au global, le rapprochement créerait un groupe financièrement très solide, disposant, de fonds propres combinés de 6,9 milliards d’euros et d’une solvabilité combinée de plus de 200 %, sur la base des agrégats de fin 2017». L’organisation opérationnelle du groupe serait assurée par une mise en commun des moyens à compter de janvier 2019. Les chantiers de convergence sociale et opérationnelle s’inscriront dans un calendrier qui sera précisé dans les prochains mois.

« Ce projet de rapprochement va permettre de construire un groupe plus fort, confortant la pertinence de notre modèle, améliorant la protection sociale de nos clients grâce à la complémentarité de nos savoir-faire, accélérant notre capacité d’innovation et renforçant notre culture de service, grâce à l’engagement de tous les collaborateurs », explique Thomas Saunier, directeur général du groupe Malakoff Médéric. « Avec Malakoff Médéric, nous avons une ambition et des valeurs communes. Nous voulons constituer un acteur majeur de la protection sociale, pour mieux servir l’ensemble de nos clients - branches professionnelles, entreprises, salariés et retraités- en assurance de personnes et en retraite complémentaire et pour offrir plus d’opportunités à nos collaborateurs », ajoute Olivier Mesnard, directeur général du groupe Humanis.