Hilbert IS lance son PER et mise sur les ETF

Hilbert Investment Solutions promet une protection du capital à hauteur de 90% via un contrat d’assurance souscrit auprès d’une société du groupe Munich Re et un accès à une large gamme d’ETF.

Hilbert Investment Solutions annonce le lancement de son premier Plan d’épargne retraite (PER) bancaire. Baptisé «Hilbert PER Protect 90», la société spécialisée dans les produits structurées compte reposer ses investissements principalement sur des ETF.

Le produit se démarque notamment par son niveau de garantie en capital établi à 90% des contributions et rendu notamment possible via la souscription d’un contrat d’assurance auprès de Gret Lakes Insurance SE, une société du groupe Munich Re.  

Entrée imposée, sortie flexible

Accessible à partir d’un versement initial de 10.000 euros, la solution propose aux épargnants quatre voies de sortie distinctes. Naturellement, le propriétaire du contrat a le choix de récupérer totalement ou partiellement la somme de son épargne sous forme de capital. Il peut également choisir une sortie en rente ou jongler entre rente et capital. En revanche, il peut aussi demander la prorogation de la souscription. «Nous avons par ailleurs choisi de ne pas fixer de durée de prorogation, en partant du principe d’une part que le PER n’implique pas forcément une sortie à l’âge de la retraite, et d’autre part que certains souscripteurs optent pour cette solution parfois quelques années seulement avant de quitter la vie active», précise Steve Lamarque, CEO de Hilbert Investment Solutions.

Flirter avec les CGP

La compagnie de solutions d’investissement a également l'ambition de renforcer ses liens avec ses intermédiaires, notamment les conseillers en gestion de patrimoine. Créateur de la plateforme Infinity, Hilbert IS annonce pour l’occasion une nouvelle version de l’outil. «Elle offre aux conseillers en gestion de patrimoine la possibilité de placer et de piloter leur épargne à travers une gestion de portefeuille entièrement digitalisée, de la conception au suivi en passant par le passage d’ordre», argumente le groupe dans un communiqué.