Epargne salariale : des sommes versées en augmentation

Le ministère du travail s’est livré à une analyse des montants versés sur les dispositifs d’épargne salariale. Ils ont fortement augmenté sur l’année 2015.

Selon une étude récente du ministère du travail, près de 8,6 millions de salariés ont eu accès à un dispositif de participation, d’intéressement ou d’épargne salariale en 2015. 7 millions de salariés ont bénéficié d’un complément de rémunération, que ce soit sous la forme d’une prime de participation ou d’intéressement ou sous la forme d’un abondement dans des Plan d’Epargne Entreprise (PEE) ou Plan d’Epargne Retraite collectif ( Perco). « le PEE, qui couvre 46,3 % des salariés, demeure le plus répandu des dispositifs car il sert de principal support de versement des primes de participation et d’intéressement », précise l’étude de la Dares. Par l’intermédiaire des dispositifs précités, ce sont près de 16,9 milliards d’euros qui ont pu être versés aux salariés. Ce sont dans les plus grosses entreprises (de plus de 10 salariés) que l’on retrouve l’essentiel des sommes versées, puisqu’elles ont distribué près de 16,4 milliards d’euros. Ce qui représente : « une hausse important de 7,4 % par rapport à 2014. Les sommes versées au titre de la participation ont augmenté pour la première fois depuis 2010 tandis que l’abondement distribué  sur les Perco a ralenti après la hausse de 2014. Les sommes versées au titre de l’intéressement, de l’ordre de 8 milliards d’euros en 2015, représentent quasiment la moitié des versements », indique l’étude.  La moyenne de rémunération obtenue par les salariés grâce à ces dispositifs est de 2.422 euros. Elle a ainsi progressé de 110 euros par rapport à 2014.