EHPAD : Une offre inadaptée aux dynamiques des territoires

Une étude publiée par la plateforme d’information Logement-seniors.com fait le point sur les capacités d’accueil des personnes en perte d’autonomie dans des structures spécialisées

Lorsqu’une personne âgée se retrouve en état de perte d’autonomie, c’est-à-dire l’incapacité à accomplir seule les actes de la vie quotidienne comme s’alimenter, se laver ou se déplacer, elle se retrouve souvent à devoir aller dans un Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD). Il n’y a souvent que dans ces établissements que les seniors peuvent bénéficier de l’aide spécifique quotidienne dont elles ont besoin. Accessibles aux personnes âgées, on peut considérer ces structures comme des maisons de retraite médicalisées qui peuvent proposer à leurs pensionnaires un hébergement temporaire ou permanent. Le site Logement-seniors.com, une plateforme d’information réunissant l’ensemble des solutions de logements pour les seniors, s’est intéressé au travers d’une étude, à la situation des EHPAD et de leur répartition sur le territoire. Il y a actuellement 7.883 EHPAD en France. Ce qui représente l’équivalent de 557.461 lits avec une moyenne de 70 lits par établissement. Premier constat : « malgré une offre importante de lits, le nombre de places disponibles en EHPAD est aujourd’hui limité. La croissance démographique et l’augmentation de l’espérance de vie  ne font qu’augmenter la demande depuis des années. Ainsi, pour conserver la moyenne actuelle de 10 lits pour 100 personnes de plus de 75 ans, il faudrait doubler le nombre de lits d’ici à 2040. C’est un écart qui se creuse un peu plus chaque jour : en 2012, 5000 places ont été créées alors que le besoin était de 10.000 places », indique Logement-seniors.com.

En termes de répartition sur le territoire, il y a un déséquilibre entre l’offre et la demande. Ainsi les Alpes-Maritimes, la Meurthe-et-Moselle, la Manche, la Mayenne et le Loir-et-Cher totalisent 18 % de la demande en France alors qu’ils ne proposent que 5 % de l’offre de lits en EHPAD. « Ces départements font partie des endroits où l’on compte le plus de personnes âgées mais où le nombre de lits est paradoxalement faible », précise Logement-seniors.com. A noter que la loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires (HPST) lancée en 2009 sous l’égide de Roseline Bachelot a mis en place un système d’appels à projets pour relancer la construction d’EHPAD dans les zones en besoin. Toutefois Logement-Seniors.com juge cette réforme inefficace en raison de procédure d’ouvertures trop longues et d’un cahier des charges jugé trop exigeant par les promoteurs.