Comment le gouvernement veut relancer ses fonds de pension "à la française"

Agefi Quotidien
Le régime prudentiel spécifique prévu dans le projet de loi Sapin 2 permettra à ces fonds, qui gèrent 130 milliards d'euros, d'investir davantage en actions.

Emmanuel Macron l’avait promis fin 2015. Le projet de loi Sapin 2 présenté mercredi en conseil des ministres crée une « nouvelle catégorie d’organismes ayant pour objet l’exercice de l’activité de retraite professionnelle supplémentaire ». Objectif : permettre aux régimes de retraite supplémentaire par capitalisation, qui pèsent aujourd’hui environ 130 milliards d’euros d’encours en France, de continuer à investir en actions. Le gouvernement aura six mois pour préciser ses intentions par ordonnance.