Certaines pensions de retraite amorcent une baisse, affirme la Drees

L'administration qui dépend du ministère de la Santé explique dans un rapport que la pension moyenne des retraités liquidant un premier droit direct a diminué de 0,9% en un an.

D'après le rapport annuel de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), le montant moyen des pensions versées aux retraités "primo-liquidants" a amorcé une baisse en 2013. "La pension de droit direct des retraités liquidant un premier droit direct s’élève à 1.274 euros bruts et à 1.180 euros nets. Elle décroît de 0,9 % en euros constants en un an", écrit la Drees.

Par "premier droit direct", l'organisme du ministère de la Santé fait référence aux retraités "qui liquident pour la première fois des droits auprès d'une caisse de retraite, qu'ils soient ou non affiliés à d'autres caisses". En clair, qu'il bénéficient ensuite ou non d'une retraite via un autre régime.

Source : Drees

Comme explication à cette baisse des pensions pour les "primo-liquidants", la Drees évoque les initiatives politiques. "Le profil des nouveaux retraités s’est fortement modifié par rapport à 2012, en raison du recul de l’âge légal et de l’assouplissement des conditions d’accès au départ anticipé pour carrière longue mis en place en novembre 2012. Cela a notamment pour conséquence d’accroître la part de liquidations à l’âge légal d’ouverture des droits ou avant", explique le rapport.

En revanche, la Drees ne voit pour le moment pas de tendance lourde à la baisse plus générale des pensions de retraites. "Cela (la baisse des pensions moyennes des primo-liquidants) est essentiellement du à la composition du flux de liquidants et aux modifications législatives. Il est de ce fait, très difficile d'analyser l'évolution de cette statistique d'une année sur l'autre", expliquent les chercheurs.