Retraite

Anticiper la baisse inévitable des pensions

Geneviève Allaire
Les pouvoirs publics ne peuvent que préparer les Français à ce revirement
Il faut favoriser l’épargne par capitalisation mais sur des bases durables
Fotolia

Les Français seraient-ils enclins au pessimisme en matière de retraite ? 81 % de nos concitoyens non retraités estiment que leur pension de retraite ne leur permettra pas de vivre correctement et 51 % sont prêts à travailler jusqu’à 65 ans pour disposer d’une bonne retraite, révèle l’enquête 2015 du Cercle de l’Epargne sur « Les Français, leur épargne et leur retraite » publiée début juillet.