euro

La reflation, la normalisation de la courbe des swaps et le flux d’émissions de très long terme contribuent au mouvement.

Le chef économiste Philip Lane a confirmé que la devise pourrait redevenir un problème. Une hausse de l’euro nuirait aux entreprises exportatrices...

Les programmes d’achats de la BCE sont calibrés pour permettre au marché d’absorber le tsunami d’émissions de dettes en zone euro.