BCE

L'institution de Francfort s’est montrée plus optimiste tout en restant trop accommodante aux yeux de certains.

La BCE a décidé de maintenir le rythme de ses rachats d'actifs, considérant qu'aucune évolution depuis le mois de mars ne justifiait de changement.

Les débats autour du programme d’urgence PEPP devraient encore animer la réunion du conseil des gouverneurs ce jeudi.