L'épargne des ménages peu adaptée à la préparation de la retraite

Alain Jaques, spécialiste des produits retraite chez BNP Paribas IP, explique en quoi les comportements d'épargne des ménages ne sont pas adaptés à leurs objectifs de préparation à la retraite

BNP Paribas IP a mené une étude en juin et juillet 2015, élaborée avec l'institut de sondage Cicero Group auprès de 2.000 personnes représentatives de la population française, portant notamment sur leurs priorités en termes d’épargne et de préférence entre différentes alternatives de placements, dans la perspective de la préparation pour la retraite. Alain Jaques, spécialiste des produits orientés retraite chez BNP Paribas IP, commente quelques résultats de cette enquête qui révèle que 48 % des français préfèrent investir dans des produits de court terme pour financer leur épargne retraite. Ensuite, autre résultat marquant, environ un tiers des français se disent prêts à investir dans des produits de long terme, c’est-à-dire avec une composante plus risquée, mais en contrepartie d’une protection totale ou partielle du capital. Enfin, deux tiers des français sont conscients qu’il faudra continuer d’investir - ou rester investis - pendant la durée de leur retraite.