LBO Small et Mid Caps

Le retour des banques dans le financement des opérations à effet de levier « encore très sélectif et circonspect »

Dans cette première vidéo consacrée au marché des opérations à effet de levier (LBO) des petites et moyennes valorisations, Dominique Payet, avocat associé, Cornet Vincent Segurel livre ses observations.
Si le marché des « mid- et larg-cap » a semblé avoir retrouvé un certain optimisme depuis l’été 2013, avec quelques opérations d’importance de type, Publicis/Omnicom en France, la situation du marché du small-cap et d’entrée du mid-cap est plus contrariée en raison notamment d’un retour « encore très sélectif et circonspect des banques appelées à concourir au financement des opérations ».
Par ailleurs, l’environnement juridique et fiscal a été perçu plus négativement encore par les entrepreneurs. Dominique Payet relève par exemple que « l’encadrement des apports-cessions, l’évolution jurisprudentielle concernant les « management package » ou les prises de position administratives concernant le traitement de certains volets de la situation des holding (au regard de l’ISF, notamment) sont apparues comme entravant la plupart des montages de reprise ».
Pour 2014, « les banques semblent de nouveau manifester un certain intérêt à participer aux transactions de M & A, y compris les LBO ».