Où investir en 2022 ?

Par Karl Toussaint du Wast, cofondateur de Netinvestissement
A l’approche de la fin d’une année 2021 aussi folle que surprenante sur les marchés financiers il est temps de se préparer à 2022 et de s’interroger sur les meilleurs supports et solutions pour bien placer son argent l’an prochain.
Karl Toussaint du Wast

Alors que Jérôme Powell a récemment annoncé que la Banque centrale américaine pourrait ralentir ses rachats historiques de dettes plus tôt que prévu (initialement 2023) et que l’ensemble des indices boursiers mondiaux est à leur plus haut historique, ou investir en 2022 ?

Alors même que les bourses ont atteint des sommets et que certaines valorisations de société cotées ressemblent davantage à des bodybuilders piqués aux « hormones de l’helicopter money », les Français subissent de plein fouet l’effet « FOMO » (fear of missing ou peur de passer à côté en français). Pour autant, il convient de faire preuve de la plus grande prudence avant de mettre un pied, voire le petit doigt, sur les marchés boursiers actuellement. Nous sommes un très grand nombre de professionnels à attendre une correction forte des marchés à court terme. 2022 très probablement. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a aucune opportunité à saisir et nulle part ou placer ses économies.

En 2022 soyez opportuniste et tourné vers l’avenir : intelligence artificielle, foodtech, drone, healthcare sont des secteurs ultra « disruptés » et offrant une résilience temporelle élevée. Avec plus de 10% de croissance annuelle depuis plusieurs années, l’Inde est également à surveiller de très près. En plus de bénéficier d’une population jeune, elle est éduquée et très tournée vers les nouvelles technologies.

Immobilier et stabilité

Année après année, l’immobilier français poursuit inexorablement sa progression. Le marché est évidemment dynamisé par la carence de logements, fortement accrue en raison des arrêts des chantiers de construction en 2020 et d’une demande de plus en plus soutenue. De plus, alors même que la demande, notamment locative, était encore très (trop) concentrée en Île-de-France, les confinements successifs ont profondément bouleversé les esprits. Les Français ont changé subitement. La province est à l’honneur et fait exploser de multiples villes : Tours, Angers, Nantes, Rennes… la liste est longue. Elles bénéficient pleinement de l’envie de campagne et d’air frais des Français et cela profite au marché immobilier local. Les taux d’emprunts bancaires restent historiquement bas, la tendance des prix, toujours résiliente et en croissance. En 2022 privilégiez les investissements immobiliers dans des grandes villes de province qui connaissent des carences de logements. Le ratio prix/rendement y sera bien supérieur à l’Île-de-France dans la plupart des cas.

Si vous ne le saviez pas déjà, il est également possible de générer des revenus locatifs mensuels non imposables pendant près de 15 ans grâce à un mécanisme d’amortissement si vous investissez dans un LMNP (location meublée) et que vous respectez un certain nombre de critères. Demandez conseil à votre conseiller financier pour vous accompagner.

Si vous ne voulez pas vous embêter avec tous les aléas et contraintes éventuelles inhérentes à la gestion d’un bien locatif, alors les SCPI sont peut-être faites pour vous. Mais attention : toutes ne se valent pas et surtout, ne tombez pas dans le piège de « l’appât du rendement ». En 2022 plus que jamais, pour vous assurer un investissement serein et surtout durable, privilégiez les secteurs suivants : santé, entrepôts logistiques, commerces résilients (burger king, leroy Merlin, jardiland etc) et certaines zones d’Europe du Nord qui sont encore en retard en matière de maturité immobilière. Visez 5% nets de frais de rendement non garantis. 

Crypto actifs

Les cryptomonnaies : tout le monde rêve d’y aller, d’en avoir, mais encore très peu osent franchir le pas. Pourtant, et bien qu’il s’agisse là d’une classe d’actifs hautement volatile et tout aussi risquée, l’on ne peut plus passer à côté. La capitalisation boursière des cryptos est supérieure à deux trilliards de dollars en septembre 2021 et ce n’est que le début. Bien évidemment personne ne vous conseille ni ne vous recommande de « tout misez dessus », mais commencez par vous constituer un petit portefeuille. Restez concentré sur les principales cryptomonnaies : BTC, ETH, ADA et BNB pour commencer. Et surtout, respectez la seule règle d’or dans l’univers des cryptos : gardez les au moins cinq ans.

Le monde se réinvente chaque jour de plus en plus vite. Ces évolutions, ces révolutions, ces disruptions de marché sont autant d’opportunités qu’il faut saisir si vous voulez du sens et de la performance à vos placements. Ne commettez pas l’imprudence de vouloir tout faire vous-même, tout seul. Faites vous accompagner.