Le Label Relance, une solution pour investir dans les PME/ETI

Par Paul-Simon Bénac, Paul-Simon Bénac, adjoint au chef du bureau épargne et marchés financiers à la Direction générale du Trésor
Ouverts aux épargnants, les fonds labellisés Relance sont l’opportunité de donner une raison d’être à son épargne tout en diversifiant ses placements et en bénéficiant de produits très rémunérateurs sur longue période.
Paul-Simon Bénac, adjoint au chef du bureau épargne et marchés financiers à la Direction générale du Trésor

En ligne avec les réformes et initiatives mises en œuvre depuis le début du quinquennat, le gouvernement souhaite réorienter l’épargne vers le financement de l’économie réelle. Cette ambition a trouvé un nouveau relai avec le label Relance, créé en octobre 2020 le ministère de l’Économie dans le cadre du plan de relance. Il vise à orienter l’épargne vers les fonds qui s’engagent à mobiliser rapidement des ressources nouvelles pour soutenir les fonds propres des entreprises françaises, et notamment des PME et ETI, cotées ou non.

Les fonds Relance, un investissement en faveur de l’économie française, source de rendement et de diversification

Les restrictions liées à la lutte contre la pandémie de la Covid-19 ont généré un surplus d’épargne de 157 milliards d’euros, selon la Banque de France. Pour accompagner la reprise économique, la puissance publique souhaite mobiliser une partie de ces liquidités dans le financement de l’économie réelle et en particulier dans le renforcement des fonds propres des PME et des ETI, élément indispensable pour une reprise rapide et durable de l’investissement. Le label Relance s’inscrit pleinement dans cet objectif en favorisant l’apport d’argent frais dans des entreprises françaises cotées et non cotées. Les 210 fonds labellisés Relance représentent à ce jour un encours de 22,4 milliards d’euros dont plus de 16 milliards investis dans les fonds propres des entreprises françaises.

Dans le contexte actuel de taux bas, les placements traditionnels offrent des perspectives de performance limitées, souvent insuffisantes pour compenser l’inflation. Les fonds Relance proposent un profil d’investissement plus dynamique. Ils s’inscrivent dans une logique de diversification du patrimoine et sont particulièrement adaptés pour les épargnants qui disposent d’un horizon d’investissement suffisamment long pour profiter du potentiel de performance.

S’il n’existe aucune garantie en capital, l’épargnant a, du fait du nombre désormais significatif de fonds labellisés, le choix d’investir dans une grande variété de placements en termes de profil de risque et de liquidité. Le cahier des charges du label Relance impose aux fonds labellisés de respecter trois grands critères : un investissement significatif en fonds propres ou quasi-fonds propres dans des entreprises françaises (30 ou 60 % de l’encours minimum), et notamment dans des PME-ETI (10 ou 20 % minimum) ; l’apport de ressources nouvelles par la participation à des introductions en Bourse et augmentations de capital ; l’intégration de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance dans la politique d’investissement et d’engagement actionnarial.

En investissant dans un fonds labellisé Relance, l’épargnant soutient ainsi directement le tissu économique français, la reprise et l’emploi et peut dès lors donner du sens à son épargne. Il peut également combiner soutien aux entreprises françaises et engagement ESG marqué, certains fonds labellisés Relance étant également détenteurs d’autres labels ESG (tels que les labels ISR et Finansol). A noter enfin que les fonds labellisés Relance sont tenus de communiquer régulièrement sur les résultats obtenus en matière de financement des entreprises françaises et de localisation territoriale des investissements.

Une grande variété de placements éligibles

Les fonds labellisés Relance sont des organismes de placement collectif. Ils peuvent prendre différentes formes juridiques allant de l’OPCVM aux fonds de capital investissement ouverts aux épargnants (FCPR, FCPI, FIP) ou réservés aux investisseurs avisés. Cette diversité de placements, combinée à la variété de leur profil de risque et de liquidité, permet de s’adresser aux différents profils d’épargnant qui peuvent par ailleurs souscrire ces fonds via une large gamme de produits d’épargne.

Un  tiers des fonds labellisés Relance peuvent ainsi être souscrits via l’assurance-vie, en sous-jacent d’unités de compte. Mais les fonds Relance sont aussi éligibles au plan d’épargne en actions (PEA), au plan d’épargne retraite (PER) ainsi qu’à l’épargne salariale (PEE et PEI).

Ainsi, la diversité des fonds et des produits d’épargne donne la possibilité à tous les épargnants, selon leurs moyens, leur appétence au risque et leur horizon d’investissement, de participer activement à la reprise économique et de l’emploi en France.