Les fonds bancaires demeurent la principale source de financement externe des entreprises artisanales

Le développement des entreprises artisanales est souvent bridé à la hauteur de leur capacité stricte d’autofinancement.

Les résultats retenus par l’administration fiscale se veulent représentatifs des quelques 550.000 entreprises de plus de trois ans exerçant une activité artisanale à titre principal. L’ensemble des résultats a fait l’objet d‘une analyse pour chacun des quatre grands secteurs d’activités de l’artisanat (alimentation, bâtiment, fabrication, services), mais aussi des différents modèles d’entreprises, sans salarié et jusqu’à 19 salariés.