Revue de presse internationale 751

CHINE
La Chine intègre un peu plus son marché avec celui de Hong Kong
Asia Asset, 19/06/19

Les autorités de régulation financière chinoises vont prochainement autoriser les filiales de sociétés de gestion étrangères installées en Chine continentale à investir dans les actions cotées à Hong Kong, a appris Asia Asset. Ce programme s’adresse aux « WFOE » (Wholly foreign-owned enterprises), des entreprises détenues par des sociétés de gestion étrangères, qui peuvent investir en actions et obligations pour le compte des particuliers chinois vivant sur le continent. Les WFOE pourront ouvrir des fonds privés qui seront ensuite connectés aux marchés cotés de Hong Kong, a expliqué Yi Huiman, le président de la China Securities Regulatory Commission, lors d’une conférence de presse à Shanghaï à la mi-juin.


MONDE
Les PRI risquent d’exclure 50 établissements l’an prochain
Financial Times Fund Management, 17/06/19


Environ un tiers des signataires des Principes pour l’investissement responsable placés sur une liste de surveillance risquent d’être exclus l’an prochain. L’an passé, les PRI ont placé 180 signataires sous surveillance après un audit montrant qu’ils ne respectaient pas des critères minimaux d’investissement responsable. L’organisation a donné deux ans à ces acteurs pour relever leur niveau de jeu. Les PRI indiquent que 88 membres de cette liste de surveillance ont fait des progrès et respectent désormais les exigences minimales cette année. 42 signataires sont aussi en bonne voie pour être au niveau en 2020. Toutefois, 50 groupes représentant 1.000 milliards de dollars d’encours n’ont pas procédé à des améliorations et risquent d’être exclus. Les PRI ont refusé de les nommer. La région avec le plus grand nombre de retardataires est l’Europe..


ITALIE
Azimut veut favoriser les femmes au sein de son réseau de conseillers
Newsmanagers, 17/06/19

Azimut Capital Management, lance un projet pour valoriser la diversité des genres et promouvoir l’inclusion entre hommes et femmes au sein de son réseau. L’initiative, qui vise à faire croître le nombre de femmes dans le monde du conseil financier et favoriser leur évolution managériale, part du constat suivant : les femmes ne représentent que 21 % du total des conseillers financiers inscrits à l’ordre italien professionnel, selon les données 2018 de l’organisme italien des conseillers financiers. Les deux femmes à l’origine du projet, appelé Joconde, sont Vincenza Belfiore et Fulvia Beltrami, qui travaillent comme conseillères au sein d’Azimut Capital Management. Les objectifs de l’initiative sont d’attirer de nouveaux talents, faire évoluer les femmes déjà en poste, favoriser les synergies entre hommes et femmes, améliorer les capacités d’écoute et de prise de décision des professionnels, hommes ou femmes.


BELGIQUE
Le régulateur belge sanctionne un analyste français
Newsmanagers, 12/06/19

L’analyste prenait des positions en contrats financiers sur différence sur des actions belges avant la publication d’analyses concernant ces valeurs.
La FSMA a conclu un règlement transactionnel avec un analyste français. Il lui est reproché d’avoir pris des positions en contrats financiers sur différence sur les actions belges Solvay, Umicore et D’Ieteren entre octobre 2013 et février 2014 juste avant la publication d’analyses sur ces valeurs par le bureau d’analyse qui l’employait. Dans les heures ou les jours suivant la publication de l’analyse du bureau, il débouclait ses positions. La FSMA estime que ces opérations lui ont permis de dégager un profit total de 27.453,18 euros et qu’elles contreviennent aux dispositions légales en matière d’utilisation privilégiées. L’analyste avait accès à ces analyses avant leur publication. Le règlement transactionnel conclu prévoit le paiement par l’analyste d’un montant de 57.102,56 euros et une publication non nominative sur le site web de la FSMA.