Pour les investisseurs, il fallait miser sur l’immobilier ces dernières années

Comment se sont comportés l’immobilier, les actifs financiers et les revenus des ménages ? C’est la question à laquelle l’Insee a répondu à travers ses différents documents statistiques. Par exemple, si l’Institut souligne que le patrimoine immobilier a crû de 156 % entre 1998 et 2010, du côté des actifs financiers, la masse a augmenté de 67 %. Il ressort également d’un autre document de l’Insee que le poids des revenus du patrimoine a augmenté nettement jusqu’à la fin des années 1990, en se stabilisant ensuite à 22 % du RDB, soit le revenu disponible brut des ménages.