Mandarine Gestion transforme en profondeur son fonds Mandarine Europe Opportunities

newsmanagers

Cinq ans après sa création, le fonds Mandarine Europe Opportunities change de braquet. Dans une lettre adressée aux porteurs, Mandarine Gestion a en effet annoncé sa décision de modifier le nom de son fonds pour le rebaptiser Mandarine Active. Un changement qui sera effectif à compter du 1er décembre 2017, indique la société dans ce document.

Ce changement de nom s'accompagne d'une modification de la stratégie d'investissement. Jusqu'à présent, Mandarine Europe Opportunities investissait dans des actions européennes de style croissance. Concrètement, « le fonds vise à sélectionner des entreprises dégageant une croissance de leurs résultats et de leurs marges supérieure à la moyenne et présentant un potentiel de valorisation », rappelle Mandarine Gestion. Surtout, il ciblait des titres d'émetteurs de l'Union européenne. « Désormais, le fonds sera investi en titres d'émetteurs de la zone euro », précise la société de gestion. Autre modification notable : la proportion d'investissement du fonds en actions de petites capitalisations passe de 10% à 25% maximum. « Par ailleurs, l'exposition ‘actions' maximum, auparavant de 120%, est dorénavant de 100% », ajoute Mandarine Gestion. Enfin, le fonds qui pouvait jusqu'ici faire usage d'instruments dérivés à l'effet d'exposer le portefeuille à des secteurs d'activités, des actions, des devises ou des indices de marché ou à l'effet de couvrir le risque « actions », n'aura plus recours à des instruments dérivés à l'avenir.

En outre, le fonds change de classification AMF. Ainsi, auparavant classifié « actions des pays de l'Union européenne », le fonds est désormais classifié « actions des pays de la zone euro ». Résultat : l'indice de référence du fonds s'en trouve modifié, l'indice Euro Stoxx Net Return se substituant au Stoxx Europe 600 NR, indique la société de gestion.

Enfin, en plus des critères financiers traditionnels, « des critères ESG (environnement, social, gouvernance) non contraignants pourront également être pris en compte par les gérants, à leur discrétion », indique Mandarine Gestion dans sa lettre aux porteurs.