Les investisseurs sont en quête de nouvelles idées

NewsManagers

Malgré la crise en Ukraine, le paysage de l'investissement se caractérisait fin avril par un degré surprenant de stabilité avec des politiques monétaires toujours très stables, une volatilité à des niveaux très bas et du rendement toujours très difficile à trouver.

Dans ce contexte, les fonds d'actions ont attiré durant la semaine au 30 avril 4,12 milliards de dollars malgré des souscriptions dans les fonds d'actions émergentes tombées à leur plus bas niveau depuis fin mars, selon les données communiquées par EPFR Global.

Les fonds obligataires ont encore drainé 3,83 milliards de dollars, ce qui porte la collecte depuis le début de l'année à plus de 50 milliards de dollars. Les fonds obligataires suédois ont notamment collecté 410 millions de dollars durant la semaine sous revue alors que les fonds obligataires espagnols, très recherchés l'an dernier, ont subi une décollecte de 300 millions de dollars. Les fonds monétaires ont de leur côté enregistré une décollecte nette de plus de 25 milliards de dollars.

Du côté sectoriel, les entreprises de services aux collectivités ont été les plus recherchées, affichant un gain moyen de 0,79% sur la semaine. En deuxième position tant en termes de collecte que de performance, les fonds d'infrastructures ont attiré 390 millions de dollars durant la semaine sous revue pour un gain moyen de 0,62%.