Les fonds d'actions subissent des retraits importants

NewsManagers

A l'approche du mois de mai, où la tendance est généralement au grand ménage de printemps si l'on en croit l'adage "sell in May and go away", les investisseurs ont effectivement trouvé quelques bonnes raisons de vendre comme la perspective de taux d'intérêt américains plus élevés ou d'une sortie de la Grèce de la zone euro. L'engouement pour l'obligataire européen semble sur le déclin même si le high yield et les fonds indexés sur l'inflation suscitent de l'intérêt tandis que les fonds d'actions américaines et chinoises ont subi des délestages importants.