Les fonds d'actions américaines font fuir les investisseurs

NewsManagers

La guerre commerciale initiée par la Maison Blanche ainsi que le relèvement des taux américains ont donné un coup d'arrêt brutal à l'engouement des investisseurs pour les actions américaines. Les fonds d'actions américaines, privilégiées la semaine précédente à hauteur de 34 milliards de dollars, ont subi des sorties nettes de près de 25 milliards de dollars durant la semaine au 21 mars, selon la dernière étude hebdomadaire de Bank of America Merrill Lynch qui reprend des données du spécialiste de l'évolution dans le monde EPFR Global.  Au total, les fonds d'actions, toutes zones géographiques confondues, ont enregistré des sorties nettes de 19,9 milliards de dollars, dont 18,6 milliards de dollars sur les ETF.

En Europe, les incertitudes liées à la situation politique en Italie et la fin, d'ici au troisième trimestre de l'année, de la politique d'assouplissement quantitatif de la Banque centrale européenne, ont pesé sur les marchés de la région. Les fonds dédiés aux actions européennes ont ainsi terminé la semaine sur des sorties nettes de 1,5 milliard de dollars. En revanche, les fonds d'actions japonaises ont encore attiré 1,9 milliard de dollars, enregistrant ainsi 16 semaines consécutives d'entrées nettes.  Les fonds spécialisés sur les actions émergentes ont tiré leur épingle du jeu avec une collecte nette de 2 milliards de dollars.

Les fonds d'obligations, toutes catégories confondues, ont pour leur part enregistré une collecte nette de seulement 1,8 milliard de dollars. Les fonds d'obligations notées en catégorie d'investissement ont certes encore engrangé 1,4 milliard de dollars mais les fonds d'obligations à haut rendement enregistrent une dixième semaine consécutive de sorties nettes pour un montant de 1,6 milliard de dollars. Les fonds d'obligations émergentes se contentent d'une collecte de 0,5 milliard de dollars tandis que les fonds d'obligations indexées sur l'inflation affichent des rachats nets de 1,1 milliard de dollars.  Mais les fonds de métaux précieux ont enregistré une collecte conséquente de 1,5 milliard de dollars.