Les femmes n'aiment pas les actions

C'est l'une des grandes différences entre hommes et femmes dans la gestion de l'épargne. Selon une enquête du Cercle de l'Epargne, les femmes sont 71% à trouver que les actions sont un produit "peu intéressant". Les hommes sont moins nombreux à définir ce placement de la même manière (56%). Par ailleurs, "si une nette majorité des hommes, 59 %, qualifient l’assurance-vie d’intéressante, une petite majorité de femmes, 51 % pensent l’inverse", ajoute l'étude du Cercle.