Les encours de la gestion atteindraient 100.000 milliards de dollars en 2018

NewsManagers

L'industrie mondiale de la gestion d'actifs pourrait atteindre le seuil des 100.000 milliards de dollars d'encours à horizon 2018, portée en grande partie par les Etats-Unis, qui représente un peu moins de 50 % des actifs sous gestion au niveau mondial, selon le rapport «Global Markets 2014» de Cerulli Associates, publiée ce lundi 7 juillet. «Les jours sombres de fin 2008 et de début 2009 sont bien loin derrière nous mais la pression continue d'être présente sur les revenus nets», évoque toutefois Shiv Taneja, «managing director» chez Cerulli, basé à Londres.

Cerulli estime que les taux d'intérêt extrêmement bas ont joué un rôle majeur dans la progression des marchés financiers et que cette situation a joué très positivement pour les portefeuilles d'investissements, là où l'effet marché continue d'être le principal moteur de la croissance des actifs sous gestion. «Notre pronostic à 5 ans à horizon 2018 est marqué par l'optimisme même si piloter son activité au cours des prochaines années pourrait être plus délicat», nuance Shiv Taneja.

«Les marchés émergents se sont repris au cours des dernières années et notre vision est que ce seront les marchés comme ceux d'Asie du Sud et une poignée d'autres qui constitueront les leaders de la croissance des mutual fund au cours des cinq prochaines années, juge Ken F. Yap, directeur de la recherche quantitative chez Cerulli. Pour autant, nos analystes restent positifs sur le plus grand marché du monde, à savoir les Etats-Unis qui continuera d'être le moteur de la croissance de la gestion d'actifs mondiale.» Cerulli reste également positif à l'égard du marché européen dans son ensemble, même si ses préférences vont vers le Royaume-Uni, la Suisse et la Suède, trois pays bien positionnés pour réussir.