Les écarts de taux se stabilisent entre la France et l'Allemagne

Les écarts observés sur les taux d'emprunts d'Etats allemands et français se stabilisaient mardi matin après un resserrement très net lundi qui a fait suite au premier tour de l'élection présidentielle. En fin de matinée, le spread de crédit entre l'OAT et le Bund était de 41,8 points de base, soit presque moitié moins qu'au plus fort de la défiance des investisseurs pendant la campagne présidentielle où les très bons sondages en faveur de Marine Le Pen effrayaient les marchés.