Les conseillers économiques allemands réclament un «tapering» de la BCE

Le comité des conseillers économiques du gouvernement allemand demande que les gouvernements de la zone euro mettent en œuvre des réformes structurelles pour prendre le relais de la politique expansionniste de la Banque centrale européenne (BCE), qu'il ne juge plus appropriée compte tenu de la reprise économique. «En conséquence, la Banque centrale européenne devrait ralentir ses achats d'obligations et y mettre un terme plus tôt que prévu», est-il écrit dans leur rapport sur l'économie présenté mercredi au gouvernement de la chancelière Angela Merkel. 

Lors de la prochaine réunion de politique monétaire de la BCE, Mario Draghi devrait annonce une poursuite du programme de rachat de dette souveraine (80 milliards d'euros par mois), au-delà de sa date de fin, prévue initialement à mars 2017.